« Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » – (Jean 8: 3-11 )

Étiquettes
30 janvier 2015

« Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » – (Jean 8: 3-11 )

« Hospitalisée pour des douleurs au ventre, une nonne accouche d’un garçon« . Tel est le titre d’un article publié par l’Express.fr le 24 Janvier dernier.

Pour commencer, l’histoire m’est familière. En effet, l’histoire a été publiée sur le site de la Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) le 21 Janvier de l’année dernière. Donc, avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerai savoir pourquoi cette histoire a refait surface après une année?

Selon l’article de la RTBF, la bonne soeur aurait prononcé ses voeux en septembre 2012, avant de succomber quelques mois plus tard à l’appel de la chair (Adieu cher voeu de chasteté). La soeur assure pourtant ne pas savoir qu’elle était enceinte, et a attribué sa prise de poids à des problèmes digestifs. Mon avis c’est qu’elle était au courant mais qu’elle espérait qu’à force de prières, le Saint Esprit ferait disparaître le bébé de son ventre. Il en a bien fait apparaître un dans celui de Marie à l’époque, donc la réciproque pourrait être aussi vraie!

« Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez » – Matthieu 21:22

Ceci étant, « bonne » soeur qu’elle était, elle décide de garder le bébé, et … ne se sens pas coupable. Mais coupable de quoi exactement? De n’avoir pas su résister au charme du père? J’en déduis que le prêtre, celui qui écoute les péchés des bonnes soeurs, n’a pas eu droit au : « Pardonnez-moi mon Père car j’ai péché … » après ces mois de vacances passés au Salvador, immortalisés par un petit Francesco.

Selon l’Express.fr, personne ne connait l’identité du père; mais la RTFB affirme que le coupable est un ancien prétendant de soeur Roxana Rodriguez (tel est son nom). Ha! Le passé a la vie dure; et que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre (Jean 8: 3-11).

« Sipako taloha, tsy lasa vadiko »: mon ex-petit(e) ami(e), qui n’est pas devenu mon mari/ma femme.

Partagez

Commentaires