Dear Mr President!

Lors d’une conférence de presse durant son séjour en Turquie pour participer au Sommet Humanitaire Mondial d’Istanbul, le président de la république malagasy Hery Rajaonarimampianina, a demandé qu’on lui prouve que la population malagasy est effectivement plus pauvre que l’année passée ou qu’il y a deux ans

Alors, Monsieur le Président, si ce sont des chiffres que vous voulez les voici:

  • Le pourcentage de la population vivant sous le seuil de pauvreté de 1.25$/jour est passé de 81.29% en 2014 à 87.7% en 2015. Pire, 93% de la population active vit avec moins de 2$ par jour. (Source: Human Development Report du Programme des Nations Unies pour le Développement)

Le salaire moyen d’un travailleur malagasy est de 1 813 000 MGA, soit environ 151 000 MGA par mois. Et les dépenses mensuelles minimales d’un ménage avec deux enfants sont estimées à 544 800 MGA sans compter les fournitures scolaires, les vêtements et autres dépenses probables telles que les médicaments. Comment pensez-vous que la population survive?

  • Dans la liste des pays les plus pauvres du monde, Madagascar est passé de la 12ème place en 2012 avec 445$ par habitant, à la 5ème place en 2015 avec un PIB de 392.6$ par habitant. (source: Banque Mondiale)

Si ça continue, nous allons bientôt être en tête. Mais voyons le bon côté des choses, au moins nous détiendrons la première place pour quelque chose.

La liste est longue mais je n’ai pas besoin de chiffres pour voir comment la population Malagasy vit au quotidien. Il me suffit juste de regarder autour de moi.

Mais je n’ai pas besoin de chiffres pour voir que le peuple s’appauvrit de jour en jour. Je viens d’une ville où il n’y avait pratiquement pas de mendiants. Ces dernières années, c’est devenu une monnaie si courante qu’elle en devient banale. Les cambriolages et les meurtres se succèdent car tous les moyens sont bons pour se faire un peu d’argent. La population vit dans la terreur et les forces de l’ordre sont aussi inertes que les éléments du groupe 18 du tableau périodique. Il est passé le temps où tout le monde pouvait se déplacer librement et en toute sécurité à toute heure. 

Les constants délestages n’arrangent pas les choses, bien au contraire. Ils rendent la situation pire. Je me souviens encore de vos promesses avant les élections de 2013:

« Les problèmes de délestage seront réglés dans les 3 mois dans tout Madagascar (6 mois dans la capitale) si je suis élu, et certainement pas 3 ans.«  

Et nous voici, presque trois ans plus tard, et la situation est pire qu’elle ne l’a jamais été.

tumblr_inline_o07nteGaed1t99ur9_500

Source: Tumblr

L’état des routes reliant les différentes villes laissent à désirer. Ces dernières se détériorent de jour en jour. Au moins quelques années plus tôt, on pouvait voyager sur des routes praticables.

RN6, Madagascar

RN6, Madagascar – © Peterson Faina

Voyager en voiture relève d’un vrai parcours du combattant. Et ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre de voyager dans les airs, comme notre chère première dame qui se sert même de la compagnie aérienne nationale comme d’une voiture personnelle. Ce qui n’arrange pas la situation déjà précaire de notre chère Air Madagascar.

Mon avis de citoyenne est que le Chef d’Etat se doit de montrer l’exemple à la population. Mais comment pourrons-nous prendre un exemple sur vous si vous blâmez toujours vos prédécesseurs de tous les problèmes que nous rencontrons actuellement?

“Celui qui veut faire quelque chose trouve toujours des moyens, mais celui qui ne veut rien faire trouve toujours des excuses”. – Proverbe arabe

Comment pourrons-nous prendre exemple sur vous si vous recherchez seulement la gloire et non le bien-être de votre peuple?

Un exemple qui me vient à l’esprit pour ce cas particulier: ces pauvres enfants à qui « on » a obligé de quitter leur école et salle classe pour rester des heures, debout, au bord de la route, “accueillir” votre femme. Je trouve inacceptable le fait d’utiliser des enfants innocents à quelque fin que ce soit!

 

Et puisque nous sommes visiblement arrivés à un stade de notre relation où nous nous jetons des demandes de preuves à la figure, je souhaite aussi obtenir des preuves, des preuves de ces progrès que nous sommes supposés avoir fait depuis votre arrivée au pouvoir. Visiblement, nous ne vivons pas dans le même monde et la réalité du peuple ne reflète pas ce qui se dit dans les mass médias.

tumblr_inline_o61tfuL1XA1u40pgt_500

Source: Tumblr

Dear Mr President, la chanson de P!nk semble tout à fait appropriée pour la situation dans laquelle nous vivons aujourd’hui. Comme elle dit, comment pouvez-vous dormir la nuit sachant que la majorité de la population souffre? Comment pouvez-vous marcher la tête haute?

 

neny-2

Source: http://blogdemadagascar.com

What do you feel when you see all the homeless on the street? Who do you pray for at night before you go to sleep? What do you feel when you look in the mirror? Are you proud? – Dear Mr President, P!nk

Le peuple n’est ni aveugle, ni stupide. La majorité a juste perdu toute envie de protester contre un gouvernement des plus corrompus, d’autant plus que les gens sont trop occupés à survivre. Car comme dit le dicton, à chaque jour suffit sa peine, et demain est un autre jour.

Pour info:

1 EUR équivaut à environ 3500 MGA et 1 USD équivaut à environ 3200 MGA.

14 Commentaires

  1. Pouquoi, les gens,ils sont pauvre?
    Ils attendent que le président de la république leurs donne à manger de l’assiette jusqu’à la bouche( miandry fahanana selon l’expression malagasy). Ils veulent tous de l’argent facile qui est aussi facile à dépenser. Ils s’arnaquent pour gagner un peu plus, pour vivre au dessus de ses moyens.
    Solutions?
    Je pense que tout le monde le sait déjà. Donc, applique les. Çela ce qu’on appelle fandrosoana ifotony.

    1. Je ne pense pas que tous ces pauvres gens qui vendent au bord de la route attendent qu’on leur « donne à manger de l’assiette jusqu’à la bouche » comme vous dites; encore moins ces enfants qui sont obligés de travailler car l’argent que leurs parents ne suffit pas à nourrir toute la famille.
      Et pour ceux qui attendent qu’on leur « donne à manger de l’assiette jusqu’à la bouche », peut-être qu’ils suivent juste l’exemple de leur dirigeant: pas besoin de travailler pour rouler sur l’or.

    2. yes tu as raison mais il y à ceux qui font l’effort et ceux qui attendent. La pauvreté d’un pays commence par celle de la mentalité de ses habitants. La misère ne découle pas d’un seul homme, elle est le fruit du malheur de la majorité au bénéfice d’une minorité. L’histoire se répète, il n’y aura pas de changement tant que les malgaches n’auront pas compris que le changement, ce n’est pas toujours de recommencer à 0. A chaque régime, on se rapproche de plus en plus du gouffre…

  2. Il serait dommage que les malgaches se mettent à regretter l’époque révolue où on leur imposait la dictature contre un semblant de bien être matériel et social. Monsieur le président doit mouiller la chemise. C’est pour cela qu’il a été élu.

  3. Je suis Burkinabè et je vis à Tana depuis bientôt 1 an. A mon arrivée je coulais des larmes à chaque fois que je voyais toutes ces personnes dans le dénuement, la mendicité infantile…
    On m’a dit avant de venir « préparés toi car tu a déjà vu la pauvreté mais à Madagascar tu verras la misère « . Malheureusement je la vois et je me demande pourquoi? vu l’immensité des ressources de ce pays. Jusqu’où? Jusqu’à quand?
    Bravo pour « tes preuves »!

  4. Pour info, la photo de la femme tiré du blog n’est pas une femme gasy. Le.blog a juste voulu faire un buzz dessus mais c’est pas une gasy donc vérifier vos sources avant de publié. Pour le reste c’est pertinent.

    1. Il n’y a nulle part dans mon texte qui dit que cette femme est gasy. La photo illustre juste ce qu’on voit dans les rues de la capitale par exemple, voilà pourquoi je l’ai choisie. Et la source où j’ai pris cette photo a bien spécifié qu’elle n’était pas sure que cette femme était gasy. Mais merci pour le commentaire!

  5. Tu as tellement raison.
    Tu peux rajouter à ceci le fait que notre chère première dame se sert de l’argent de l’Etat pour se payer une robe à 7000 $ tout en étant consciente qu’en mettant les pieds hors de chez elle, elle verra des personnes qui ne mangent pas et qui n’ont nulle part où loger.
    Nous vivons dans un payer où chacun sa m**** et Dieu pour tous, si tu te débrouilles tant mieux mais si tu vis dans la crasse je te laisse là même si j’ai de quoi t’aider.
    La situation à Madagascar n’évoluera jamais si la mentalité n’évolue pas, où est la solidarité? Et la paix ? Et l’amour…. (le plus important). Comment peut-on vivre dans le luxe tranquillement et laisser d’autres personnes vivre dans la misère?
    Mais enfin, je pense que ce dont on a le plus besoin à Madagascar c’est l’enseignement.
    Apprendre à vivre ensemble, apprendre à communiquer, apprendre à s’aimer ..

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *