Le selfie s’invite dans le milieu professionnel

Avant les narcissiques n’avaient que leur miroir pour témoin. Maintenant, ils ont des centaines de personnes dans le monde entier et les réseaux sociaux pour alimenter leur narcissisme par l’intermédiaire de ces fameux selfies. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce terme, le selfie est un autoportrait photographique. Le terme existait depuis belle lurette déjà, mais l’utilisation massive de cette pratique a largement augmenté après l’apparition des appareils photo sur les téléphones mobiles.

Via www.idigitaltimes.com

Via www.idigitaltimes.com

Personnellement, je n’ai jamais été fan de cette pratique. Si je voulais me prendre en photo, j’ai les amis et la famille pour le faire ; à la limite, j’utiliserais le minuteur de l’appareil photo. Ce n’est pas pour rien que les constructeurs l’ont mis là.

Je vois tous ces selfies sur les réseaux sociaux qui n’attendent que d’être likés et/ou commentés. La personne sur la photo, quant à elle, ne tient plus en place pour savoir combien de personnes ont cliqué sur le fameux bouton et qui a commenté, pour dire quoi. Les gens prennent des selfies dans des endroits de plus en plus inappropriés : les hôpitaux, les accidents, et même les enterrements.

via http://www.sante-nutrition.org

via http://www.sante-nutrition.org

La tendance a même donné naissance à une nouvelle série télévisée américaine, #Selfie qui malheureusement n’a pas fait long feu. Ce qui n’a pas empêché le groupe The Chainsmokers d’en faire une chanson.

Ce genre d’environnement n’est pas très sain, à mon avis, mais je n’ai pas de preuves. Enfin, je n’en avais pas. Des études récentes ont montré que :

  • Les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter sont addictifs et l’addiction est une maladie mentale, et
  • Les selfies favorisent l’obsession de son apparence aux yeux des autres.

Je trouve toute cette agitation autour du selfie ridicule et l’invention du selfie stick grotesque. Encore plus ridicule, le mot va apparaître dans le Larousse 2016.

Mais je ne suis pas au bout de mes surprises.

Récemment sur LinkedIn, le blogueur Lee Coles a partagé quelques astuces pour prendre le #WorkSelfie parfait. Autrement dit, la folie va aussi se propager dans le milieu professionnel.

Pour commencer, je pense que la prise d’un selfie ne constitue pas un comportement très professionnel. Ensuite, si le but était de se créer une photo de profil professionnel, à défaut d’engager un photographe professionnel, pourquoi ne pas faire appel à ses amis ou à ses collègues ? À la limite, on pourrait toujours recourir au bon vieux minuteur.

Donc, je ne suis pas convaincue qu’un selfie en lieu et place de ma photo de profil sur LinkedIn changerait positivement la perception des recruteurs, bien au contraire.

4 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *