Honte d’être Malagasy?

Article : Honte d’être Malagasy?
27 avril 2015

Honte d’être Malagasy?

Il y a quelques jours, un utilisateur Facebook Malagasy a publié une image qui a choqué plus d’un. L’image disait tout simplement « J’ai honte d’être Malgache… Bienvenue dans un pays sans avenir ».

Source: Facebook
Source: Facebook

L’auteur explique que la raison qui l’a poussé à cette extrémité, c’était la cupidité des politiciens et l’indifférence du peuple. Il affirme qu’il aurait eu moins d’impact s’il avait dit « J’aime Madagascar ». Il dit que le peuple est lâche en n’agissant pas, et devient ainsi complice de la corruption. Je ne suis pas sûre de l’impact qu’une autre phrase aurait eu . Je sais cependant que le peuple vit dans la totale pauvreté et en a marre de tous ces politiciens.

Il n’y a pas si longtemps, je me suis même posé la question :

Pourquoi le peuple ne fait rien?

J’ai posé la question à plusieurs personnes. Leur réponse était toute simple :

« A quoi bon ? Nous avons à peine de quoi nous nourrir. Il vaut mieux se concentrer sur comment et où trouver de l’argent afin d’acheter à manger , au lieu de réagir de quelque manière que ce soit et risquer de s’attirer des ennuis ou pire, perdre sa vie. »

Le « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour » du Notre Père prend tout son sens à Madagascar.

C’est triste, je l’admets et je ne sais pas comment y remédier ; mais je ne pense pas que ce soit une raison pour avoir honte de ce qu’on est. Pour ma part, jusqu’au bout, pour le meilleur et pour le pire, je suis fière d’être Malagasy.

Diapositive1

 

Partagez

Commentaires

Nelson
Répondre

J'allais te poser la question, mais t'as déjà répondu. C que toi, t'es fière d'être malgache. Et c bien. peu importe la situation dans laquelle se trouve un pays,les citoyens ne devraient en avoir honte.

Sophie
Répondre

Je suis tout à fait d'accord! :)

Didier Makal
Répondre

J'ai eu une crainte, finalement c'était sans raison! Belle chute en effet! Pas de honte à être fils ou fille de son pays, même si par moment nous avons comme un vertige qui gonfle notre tête. Le Madagascar n'est malheureusement pas seul dans ce cas. Nous restons malgré tout fils de chez nous. Fiers de l'être!