Soutien-gorge ! Ô soutien-gorge ! Dis-moi si je suis amoureuse!

J’ai beaucoup aimé le billet de Lucrece sur les dix objets connectés dont elle ne se servira jamais. Je partage son opinion quant à l’utilité de tels objets. Néanmoins, j’ai été intriguée par le soutien-gorge connecté qui se dégrafait automatiquement lorsque la personne qui le met est amoureuse, et je n’arrête pas d’y penser depuis.

Ravijour, un soutien-gorge pour aider à trouver l'amour

Ravijour, un soutien-gorge pour aider à trouver l’amour

J’ai donc effectué quelques recherches sur le produit. Ravijour, le soutien-gorge « testeur d’amour vrai », a été créé par un fabricant de lingerie japonaise. Il ne se dégrafe que lorsque la fréquence cardiaque de la personne qui le met atteint un certain niveau.

La fréquence cardiaque est le nombre de battements cardiaques par unité de temps. Les senseurs dans le soutien-gorge mesurent donc cette quantité et la transmet par Bluetooth au téléphone intelligent, qui va ensuite calculer sa variation sur un intervalle de temps donné, avant de donner son verdict !

Espérons que ce téléphone ne va pas tweeter par lui même :

tweet

Ceci étant, je ne suis pas convaincue ! Je doute de la performance de cet article. J’aurai souhaité pouvoir le tester, mais il n’est pas encore en vente. Et pour avoir une chance de le tester, il faut acheter un produit Ravijour d’une valeur minimale de 50$.

Je ne vois vraiment pas l’utilité de ce genre soutien-gorge ; mais à supposer qu’il fonctionne effectivement comme ils le prétendent, et étant donné qu’ils sont dans la fabrication de lingerie, je pense que les capteurs seront plus utiles sur un slip. Dans ce cas, ce dernier ne pourra s’enlever que si la personne est vraiment amoureuse (ha ha ha!). Les capteurs mesureront ainsi la fréquence cardiaque à l’aine ou sur l’abdomen, par exemple. Ça éviterait ainsi aux gens, femmes ou hommes, de se faire agresser sexuellement !

10 Commentaires

  1. Je suis tout à faire d’accord avec toi. Ce serait mieux sur le slip mais là je ne sais pas ce qui serait mesuré pour affirmer que la personne qui le porte est amoureuse… Et pour le soutien gorge si ce n’est que la fréquence cardiaque qui est prise en compte, il peut se dégrafer à tout moment

  2. Bof. Même si le soutien gorge auto-dégrafant est assez affriolant en soi, se fier à la fréquence cardiaque… tsk tsk tsk.
    Il aurait été plus juste de mesurer le taux ocytocine, mais ça se serait un challenge!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *