Les dangers de la technologie : Partie 2

Un réseau social est une plateforme qui permet de relier des gens à travers le monde par l’intermédiaire d’Internet. On peut citer, par exemple, Twitter, Tumblr, LinkedIn, Vine, mais le plus populaire est sans aucun doute Facebook. Ceci étant, certains pays comme la Russie et la Chine ont développés leurs propres réseaux sociaux : VKontakte et Qzone, respectivement.

Source: statista.com

Source: statista.com

Le but premier de la création des réseaux sociaux est à mon avis, de rapprocher les personnes à travers le monde. Au début, on pouvait se donner rendez-vous et s’envoyer des petits messages instantanés et à la rigueur partager son humeur sur son profil; mais maintenant, on peut partager des photos, des vidéos, son emplacement géographique, les nouvelles, etc. donc toute sa vie en temps réel !

A l’heure actuelle, cependant, on remarque qu’au lieu de rapprocher les gens comme ils sont supposés le faire, c’est tout le contraire qui se produit. Les gens ne se parlent plus dans les bus ou dans les trains, les membres de la famille ne s’adressent presque plus la parole, chacun a les yeux rivés sur son téléphone. Le premier réflexe des gens en se levant le matin, c’est regarder sur Facebook ou Twitter ce qu’ils ont raté pendant qu’ils dormaient, si quelqu’un a aimé la photo qu’ils venaient de publier ou encore si quelqu’un a commenté leur nouveau statut. Avant de dormir, c’est aussi la dernière chose qu’ils regardent. Les gens se désintéressent de la réalité, de ce qui les entoure. Ils ont plus d’amis virtuels, qu’ils n’ont aussi jamais rencontré, que d’amis réels.

Sans compter le danger auquel les gens s’exposent en dévoilant leur vie à des inconnus, ce comportement a également conduit à une nouvelle forme d’addiction. De plus en plus de personnes souffrent de l’addiction aux réseaux sociaux. Elle touche surtout les femmes et les jeunes. Comme toute autre forme d’addiction, ce comportement a des conséquences sur la vie personnelle, sociale et professionnelle de la personne souffrant d’addiction. Il peut également causer l’irritabilité, la dépression et l’exclusion.

Les réseaux sociaux sont censés nous réunir, pas nous séparer. Ils devraient être « consommés » avec modération tout abus étant dangereux. Avant qu’il ne soit trop tard, je pense qu’il faut que nous commencions à réaliser que la vie se passe ici et maintenant, et non dans le téléphone ou dans l’ordinateur.

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *