Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes

Il existe trois formes de violence : physique, sexuelle et psychologique. Des statistiques, inquiétantes, montrent qu’une femme sur trois est victime violence physique ou sexuelle dans le monde.

Les Nations Unies ont organisé la campagne « Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes », qui durera 16 jours (du 25 Novembre au 10 Décembre) afin de sensibiliser les gens et de les encourager à agir.

J’ai été particulièrement touchée par le discours qu’a fait Teri Hatcher, le 25 Novembre dernier, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Ce qui m’a rappelé que j’ai également été victime de violence sexuelle quand j’étais une petite fille et de violence psychologique durant mon adolescence. Je ne me sens pas trop d’humeur à raconter ce qui s’est passé en détail, en tout cas, pas aujourd’hui. Je tiens cependant à signaler que je ne suis pas restée silencieuse à ce qui m’arrivait, je me suis confiée à mes parents, qui à leur tour ont agi en conséquence à l’égard de ceux qui m’avaient agressée.

Mon histoire ne me semblait pas si tragique, enfoui très loin dans mes souvenirs. Mais maintenant que j’y pense et y repense, je trouve qu’elle l’est. J’ai quand même le droit de vivre ma vie librement, sans avoir à faire face à toutes ces violences. Je suis une parmi trois. A la seule différence de toutes ces horribles histoires qu’on peut lire ici et là, j’avais décidé de parler avant qu’il ne soit trop tard.

J’invite toutes les personnes qui lisent ce billet, à prendre part à la campagne, à élever leurs voix, et à agir afin de mettre fin à toute cette violence à l’encontre des femmes et des filles, à les encourager à ne pas garder le silence car dans ce cas-ci, le silence n’est absolument pas d’or.

Comme Teri Hatcher, élevons nos voix et agissons.


 

 

À propos de l'auteur

Sophie

Je suis native de Madagascar. J’adore voyager, découvrir de nouveaux horizons. J'aime beaucoup écrire et à mes heures perdues, je préfère la lecture à la télévision. Parmi mes auteurs préférés, je cite Agatha Christie, Dan Brown, Marc Levy et Ken Follett. J’aimerai avoir l’opportunité de contribuer à l’émancipation des femmes et à l’égalité des genres, et à encourager les femmes à opter pour des carrières dans les sciences.

Archives par auteur

2 Commentaires

  1. Ma sœur courage et oublie ce passé pour être libre car de telles pensées peuvent freiner ton épanouissement moral, je sais bien que c’est pas du tout facile mais efforce toi, j’en suis sure que tu pourras, quant à la violence des femmes en général, notre cher continent est le numéro 1 mais nous les futures pionnières, nous devons nous battre corps et âme pour bannir ces animosité si non, nous n’aurons jamais un avenir meilleur.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *